LES HAUTS PLATEAUX DU SUD, ENTRE MODERNITÉ ET CIVILISATIONS ANCIENNES

Les hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sud
Les hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sudLes hauts plateaux du sud

Vaste étendue à la topographie très diversifiée, la région intérieure du Sud-Ouest offre des paysages spectaculaires et contrastés. Les altitudes comme les climats y varient considérablement et l’on passe sans transition de la jungle luxuriante à de hauts pics neigeux, aux sables parsemés de cactus ou aux vallées encaissées. Les lieux de culte secrets, les routes de pèlerinage, les effigies de pierre honorent des dieux et des esprits très anciens. Ici, les villes assoupies laissent la place aux blanches bourgades coloniales et aux sites archéologiques précolombiens. Cali, « la sensuelle », à l’ambiance torride et moite, tranche, par son caractère, son climat et sa culture.

Cali
La troisième ville du pays est un vivifiant mélange de cultures, où l’héritage colonial et la modernité se côtoient étroitement. De vieux quartiers coloniaux, une belle architecture moderne, un zoo superbe… et la salsa !

Les incontournables… un cours de salsa pour danser comme un vrai « Caleño », visite du zoo de Cali, le plus beau zoo de Colombie et qui a particulièrement privilégié les espèces endémiques d’Amérique du Sud ; faire la fête dans le quartier de Junachito et ses bars à salsa, l’historique Plaza de Cayzedot ; le quartier colonial de San Antonio.

Cauca et Nariño
Au sud de la vallée de Cauca, la Transamericana aborde une zone au relief tourmenté, à la jonction des cordillères Centrale et Occidentale. La délicieuse cité coloniale de Popayán est l’attraction phare de cette région, mais le Santuario de las Lajas et la Laguna de la Cocha méritent amplement et si vous avez du temps, de descendre d’avantage vers le sud.

Les incontournables… Rencontre avec les Indiens Guambianos sur le marché de Silvia. ; randonnée sur les pentes du volcan du Parc National du Puracé ; Ipiales et le Sanctuaire de Las Lajas ; balade dans les rues coloniales de Popayán, son joyau architectural et ses maisons blanchies à la chaux.  

Huila
Le département de Huila englobe la partie sud de la vallée du rio Magdalena et les montagnes qui l’entourent. C’est dans cette vallée aride que se trouve le Désert de la Tatacoa. Les énigmatiques statues précolombiennes de San Agustín et les tombes souterraines de Tierradentro font parties des joyaux colombiens à ne pas manquer.

Les incontournables… flâner dans la paisible ville coloniale de San Agustín; descente en rafting et randonnées pédestres ou équestres dans les environs de San Agustín ; le désert de la Tatacoa à pied, à cheval ou en moto-taxi et son observatoire pour admirer à la nuit tombée les étoiles ; les statues énigmatiques du Parc archéologique de San Agustín ; randonnée dans les collines et jusqu’aux chambres funéraires précolombiennes de Tierradentro.